Fiscalité Congolaise

La structure du système fiscal congolais comporte quatre classes d’impôts :

La première classe est celle d’impôts réels, regroupant en son sein : l’impôt foncier sur les propriétés bâties et non bâties, l’impôt sur la superficie des concessions minières et d’hydrocarbure et l’impôt sur les véhicules et la taxe spéciale de circulation routière ;

La deuxième classe est celle d’impôts sur les revenus, regroupant en son sein : l’impôt sur le revenu locatif, l’impôt mobilier, l’impôt sur les bénéfices et profits, l’impôt professionnel sur les rémunérations ;

La troisième classe est celle d’impôt sur le chiffre d’affaires à l’explortation et l’impôt sur le chiffre d’affaires à l’importation, qui sera  remplacé au 1er janvier 2012 par la TVA.

La quatrième classe est celle d’impôt exceptionnel sur les rémunérations des personnels expatriés.